Dimanche 16 octobre 2011 7 16 /10 /Oct /2011 20:49

Front de Gauche présidentielle législative 2012     Jean Luc Mélenchon candidat Front de Gauche Humain D'abord

 

Victoire de Hollande aux primaires, les raisons?

 

La tendance est très nette, Hollande semble l'emporter ce soir par 56%.

Cette victoire me semble celle d'un candidat qui n'a pas hésité à s'appuyer sur les médias et sur des sondages favorables pour rendre sa victoire incontournable.

 

Le "choix personnel" de Montebourg a également envoyé un signal fort en faveur de Hollande accréditant l'idée matraquée par les médias selon laquelle Hollande "rassemblait mieux" alors que les différences étaient présumées être inexistantes. Soutenue par aucun autre candidat Aubry a cependant réussi à rassembler 43% des votants (contre 31% au premier tour) dans une participation en hausse.

 

Il faut néanmoins reconnaître des erreurs lourdes commises par l'équipe Aubry  :

 

-un début de campagne trop tardif : juin 2011 (alors que Hollande ratissait déjà le terrain depuis plusieurs mois - voire années),

 

- un brouillage du message défendu, lorsque Aubry a suivi Hollande sur le terrain de la rigueur au cours de l'été 2011 (ramener les déficit à 3% dès 2013 et non plus 2014),

 

- juger la proposition d'Hollande de créer 60 000 postes d'enseignants trop coûteuse, ce n'était pas la meilleur façon de rallier les enseignants et parents d'élèves à sa candidature...   Rétablissement des postes d'enseignants supprimés par Sarkozy - suite

 

- Aubry s'est peu (voire pas du tout) exprimée sur les politiques de destruction sociale massive imposées par DSK à la Grèce, Portugal, Irlande, Roumanie... Certes, Hollande n'a pas fait mieux en la matière, mais il devenait difficile dans ce convaincre de nombreux électeurs de gauche qu'elle représentait une réelle alternative à la rigueur.

 

J'ai fait le choix d'appeler au premier tour à voter Montebourg ou Aubry, au second tour pour Aubry - non pas que je soutenais le programme du parti socialiste mais pour des raisons tactiques :

 

- Le positionnement de Hollande durant le premier semestre 2011 (temps de travail, règle d'or, gel des effectifs dans la fonction public, Vème république, nucléaire...) sonnait comme un nouvelle droitisation du parti socialiste qui s'était déjà doté d'un projet en net retrait par rapport au précédent (celui de 2006) Candidat Hollande, attention rigueur! .

 

- La méthode employée par Hollande : s'appuyer l'appareil de domination idéologique des classes dominantes à savoir les médias et les instituts de sondage pour asseoir sa candidature a pour effet de renforcer le pouvoir de ces derniers en leur donnant le droit de décider à notre place de qui est le mieux placé pour représenter la gauche Hollande : hold-up à tous les étages! ).

 

Face à la droite, une positionnement clair et ferme s'impose et non une surenchère sur la rigueur. Si Hollande dit s'être aligné sur le programme du parti socialiste, cela le fragilise car il se contredit : postes d'enseignants, règle d'or, retraite ( Hollande double jeu! Votez Aubry au deuxième tour des primaires! link). La droite ne se privera pas de le rappeler...

 

Seul le programme du Front de Gauche me paraît à la hauteur de la gravité de la crise et de la casse sociale à laquelle se livre la droite depuis maintenant dix années (casse sociale que Sarkozy a accentuée sous son quinquennat).

 

587px-Medusa by Carvaggio

 

et maintenant?

 

Je ne partage pas l'avis de Mélenchon selon lequel "s'en mêler" c'est affaiblir la "position idéologique" du Front de Gauche. Au contraire, le Front de Gauche se renforcerait si :

 

- possibilité était laissée aux sympathisants de pouvoir adhérer directement au Front de Gauche sans devoir choisir entre ses différentes composantes (PC, PG, Gauche Unitaire, FASE...),

- le choix du candidat avait été soumis au vote de l'ensemble des sympathisants Front de Gauche à la manière de primaires (et non pas sur la base de discussions entre appareils...). Sur ce point nous avons fait figure de "parents pauvres" de la gauche.

 

Une candidature molle PS exige du Front de Gauche de passer à la vitesse supérieure ! Le résultat du 1er tour de la présidentielle n'est pas écrit à l'avance.


Je souhaiterais également interpeller le candidat du Front de Gauche sur les points suivants que je trouve absents ou pas assez détaillé dans le programme :

 

- rétablissement des 37,5 annuités de cotisation pour tous (http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-khalfa/181011/retraites-la-capitulation-annoncee). 

 

- renationalisation des secteurs privatisés (France Telecom, EDF-GDF, Air France, La Poste...) et rétablissement du monopole public, seul moyen d'assurer une péréquation des activités.

 

- rétablissement des principes de démocratie sociale devant régir la sécurité sociale (CPAM, CAF et CNAV). La Sécurité Sociale est un acquis des salariés, ce n'est pas aux politicards de la gérer comme bon leur semble.

 

Ces revendications n'ont rien de suranné. La première a fait battre le coeur du mouvement social à de nombreuses reprises (1995, 2003, 2007 et même 2010!). Les deux dernières sont le fruit du programme national de la résistance. 

    grève décembre1995 plan juppé manifestation cheminots         programme conseil national résistance

 

L'histoire n'est pas à sens unique ! Reprenons ce qui nous a été volé!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Méduse
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Le blog de Méduse

Liens

dette audit pétition austérité rigueur pillage privatisation sarkozy citoyen révolution démocratique audit

 

Jean Luc Mélenchon candidat Front de Gauche Humain D'abord révolution citoyenne indignés gauche rigueur austérité relance planification écologique

http://labs.ebuzzing.fr

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus