Mercredi 25 avril 2012 3 25 /04 /Avr /2012 21:15

  3536797.jpg            Vrai travail Pétain Sarkozy

  

Le choix est clair : le 6 mai Sarkozy doit être battu : pour cela votez François Hollande !

Sarkozy a mené ces 5 dernières années une sévère politique de régression sociale alors qu'une petite oligarchie composée de patrons, de financiers et de grosses fortunes a été gavée de privilèges fiscaux.

Sarkozy est celui qui avec Mekel a infligé à l'Europe toute entière une sévère cure d'austérité, véritable hold-up social qui a aggravé au final la crise et les déficits.

 

Après 5 années de lepénisation de l'UMP, le niveau du vote FN (18%) témoigne de l'irresponsabilité de Sarkozy qui a contribué à banaliser la xénophobie et au final cautionner le discours du FN.

 

Rien ne semble plus arrêter ce petit politicien prêt à tout pour faire oublier son bilan calamiteux : Le Pen est déclarée "compatible avec la République", intox et calomnies insupportables à l'encontre de la gauche, mensonges à l'encontre des immigrés, transformés en bouc-émissaires des échecs de cette droite libérale et xénophobe..

 

Dans sa furie, Sarkozy fait désormais l'écho d'une rhétorique pétainiste visant à casser les organisations de défense des travailleurs que sont les syndicat en prétendant instaurer une "fête du vrai travail".

 

Les faits sont tétus, Sarkozy reprend pratiquement mot pour mot ceux de Pétain à l'encontre des syndicats.

 

  Sarkozy Pétain syndicats vrai travail représenter salariés trahison confiance

 

Le Front de Gauche appelle à voter Hollande pour battre Sarkozy. 

 

Ceci n'est n'est pas un soutien politique au programme de Hollande mais pour battre :

 

-  celui qui a dit OUI à Merkel et à finance,

-  celui qui fait payer les malades, les salariés, les chômeurs et les victimes de la crise...

-  celui dont le programme n'est autre que de poursuivre sur la voie de la rigueur, de la régression sociale (TVA sociale, coupes budgétaires sans précédent à venir) et de la diversion xénophobe et populiste dans une alliance objective avec le FN de plus en plus apparente...

 

1er mai capitalisme vrai 1er mai syndicats travailleurs solidarité

 

Une victoire de Sarkozy serait un coup fatal porté à l'encontre du monde du travail de par la démoralisation qu'elle causerait. C'est une question de la salubrité publique que de battre Sarkozy : le discours de la collaboration n'est pas une option acceptable en république ! En Hongrie, le libéral Orban a montré à quel point il pouvait devenir autoritaire...

 

 

 

Par Méduse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 avril 2012 7 15 /04 /Avr /2012 12:15

Le bilan Sarkozy est calamiteux : chômage et casse de l'emploi industriel, explosion de la pauvreté et baisse du pouvoir d'achat, privatisation et casse des services publics, diversions xénophobes au quotidien...

Sortir Sarkozy est une nécessité tout autant que se débarrasser de sa politique.

 

Jean Luc Mélenchon candidat Front de Gauche Humain D'abord vote utile chantage crise rigueur alternative révolution citoyenne

 

Dans ces conditions, le vote Front de Gauche c'est-à-dire pour son candidat Jean Luc Mélenchon est le seul vote utile à gauche pour sortir du carcan des politiques de rigueur qui aggravent la situation économique tout autant qu'elles sont humainement inacceptables. Les exemples sont déjà nombreux : Grèce, Irlande, Portugal, Espagne...

 

Grèce rigueur austérité indignés grève manifestation troïka syntagma

 

Si François Hollande prétend aujourd'hui "s'affronter à la finance", il tenait il y a quelques mois encore un discours complétement différentparlant alors de "donner du sens à la rigueur", affirmant que "globalement il faudrait travailler plus", ou encore refusant de revenir sur les suppressions de postes dans l'éducation nationale opérées sous Sarkozy.

 

Aujourd'hui encore, faute de s'attaquer franchement aux véritables causes de la dette, Hollande s'interdit toute politique de relance à la hauteur de la gravité de la crise ou encore de réparer les dégâts de la politique de Sarkozy.

 

François Hollande donner sens à la rigueur austérité Sarkozy

 

Par exemple, sur les 100 milliards d'euros de niches fiscales octroyées par la droite aux riches et aux sociétés et que le Front de Gauche propose de supprimer, Hollande ne revient que sur 29 milliards. Ou encore, il n'est pas question pour Hollande de sortir du carcan du Traité de Lisbonne et du TSCGou encore de changer les règles de la création monétaire.

 

programme chiffrage Front de Gauche crédibilité réalisme gauche crise solutions politiques

 

Voter utile, c'est choisir le programme (chiffé) qui convient le mieux à la situation.

 

Voter utile, c'est mettre fin au désastre environnemental en mettant en place la planification écologique parce que le développement dit durable n'est pas compatible avec la loi du profit au dessus de toute autre considération.

 

Voter utile, c'est mettre fin à la Vème république par l'élection d'une assemblée constituante, ce, alors que Sarkozy et Chirac ont usé du présidentialisme pour passer en force contre l'avis et l'intérêt du peuple (retraite, TCE, privatisations...)

 

Voter utile, c'est battre l'extrème-droite et le Pen et ne plus leur laisser la 3ème place qu'ils occupent depuis plus de 25 ans.

 

Imaginons un instant Hollande élu président de la république et se hasarder à poursuivre voire intensifier l'austérité (les socialistes Papandréou en Grèce, Zapatero en Espagne et Di Rupo en Belgique n'ont pas opposé la moindre résistance à la finance...). Plus le Front de Gauche sera fort en 2012, plus il apparaîtra ensuite comme une alternative crédible pour sortir de l'austérité et un recours contre la droite et l'extrême-droite.

   

Papandréou rigueur austérité enrichissement banques faire payer salariés fonctionnaires chômeurs retraités pauvres privatisation    Manifestation Grèce solidarité austérité rigueur casse sociale

 

Et pour 2012, en dernière instance c'est aux suffrages de décider et non pas aux sondage, car autrement nous ne vivrions plus en démocratie... Tout se passe comme si les électeurs devaient voter la peur au ventre.

 

6ème république constituante jean luc Mélenchon Montebourg 5ème république démocratie référendum autoritaire présidentialisme parlement 1789 1945 suffrage universel souveraineté populaire

 

Or, même les sondages reconnaissent que la poussée de Mélenchon ne nuit en rien à la gauche au 2nd tour. L'ordre d'arrivée au 1er tour ne présage en rien du résultat du 2nd , au final ce sont les reports de voix à gauche qui feront  la différence. Enfin, Mélenchon est prêt à discuter avec toute la gauche. Pour Hollande, son programme est  "à prendre ou à laisser"...

 

Refusons le chantage du "vote utile" et l'intoxication médiatique. Pour un vote libre, de conviction et utile pour l'avenir, votons Jean Luc Mélenchon le dimanche 22 avril !

 

Prochain meeting à Paris  - Parc des Expositions : Jeudi 19 avril 2012 à 19h00


Par Méduse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Le blog de Méduse

Liens

AFFICHE JLM 80X60

 

 

dette audit pétition austérité rigueur pillage privatisation sarkozy citoyen révolution démocratique audit

 

 

 

 

 

http://labs.ebuzzing.fr

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés