Samedi 22 juin 2013 6 22 /06 /Juin /2013 18:42

index-copie-5.jpg

 

Meurtre de Clément Méric : quand des médias renvoient la victime et le bourreau dos à dos...


Il était effroyable d'entendre, quelques heures après la mort de Clément Méric, assassiné par des skineads, des médias tels que le Point répandre l'insinuation selon laquelle Clément Méric aurait cherché la bagare comme si la responsabilité de la mort de la victime incombait à cette dernière.

 

Si le juge d'instruction n'a pas retenu l'homocidide volontaire (qualification choisie par le parquet, en revanche plusieurs témoignages attestent que l'aggreseur, Esteban Morrillo, militant du groupuscule d'extrème-droite Troisième voie, portait des poings américains lorsqu'il a frappé sa victime (et qui ont d'ailleurs été retrouvés à son domicile).

 

Serge Ayoub Troisième voie JNR    Serge Ayoub Troisième voie JNR I telé   index-copie-10.jpg

 

Honte à BFM et ITélé qui invitent Serge Ayoub, leader des JNR et de Troisime Voie (photos ci-dessus) groupuscule d'extrème-droite violent dont Esteban Morillo était militant. Voir les fresques du Local (siège des JNR) ci-dessous représentant Besancenot décapité ou Simone Weil avec des cornes de diable... On appréciera le bon goût de Serge Ayoub, condamné dans le passé pour trafic de stupéfiants, et désormais invité respectable de BFM et ITélé...


fresque_batskin_2_s.jpg    Capture_d_ecran_2011-04-26_a_00.57.08_s-copie-1.jpg

 

 

Dans le même temps, des fumeux médiacrates tels que Christophe Barbier s'interrogeaient ainsi : « est-ce que Jean-Luc Mélenchon n’est pas aussi responsable par sa violence verbale ?».

 

Christophe Barbier Mélenchon violence verbale

 

Dernières nouvelles : RTL croit faire le buzz en révélant une vidéo de la RATP selon laquelle Clément Méric serait l'aggresseur. Le Monde et le Nouvel Obs reprennent le "scoop" sans même prendre l'attache des services de police dont RTL se fait l'exégète. Les vidéos étant sous secret de l'instruction, serait-on tenu de croire sur parole RTL... ce, alors que la police dément la thèse de RTL. Le Nouvel Obs est contraint de rétro-pédaler le lendemain évoquant 2 versions. La RATP dément être à l'origine de la vidéo

 

Cet amateurisme médiatique cache en réalité une entreprise de dédiabolisation médiatique de l'extrème-droite visant à souiller la mémoire de la victime,Clément Meric,en le présentant comme l'agresseur.

 

jnr-marine LP      

 

  Dans un premier temps, les médias sont allés jusqu'à relayer la parole de Marine Le Pen, prise pour agent comptant (sans même être contredite), prétendant n'avoir aucun lien avec Serge Ayoub, Troisième voie et les JNR. Jean Luc Mélenchon a-il droit à un tel traitement de faveur médiatique?

 

 

Le meurtre de Clément Méric n'est pas un événement isolé : il est le fruit d'une succession de violences : saccage d'un bar gay à Lille, attaque contre la commémoration du meurtre de Brahim Bouarram le 1er mai, agression raciste à Agent, menaces de mort et harcellement à l'encontre de militants de gauche ou encore en fin des manifestations contre le mariage pour tous (cf. lynchage d'un journaliste). Les groupuscules d'extrème-droite à l'origine de ces violences doivent être interdits et lumière doit être faite sur les relations entre le FN et ces groupuscules.

 

 

lynchage journaliste manifestation anti-mariage pour tous Invalides

 

 

Jean François Copé et Ciotti sont irresponsables en renvoyant dos à dos militants anti-fascistes et groupucules d'extrème-droite. A quoi jouent les médias en dédiabolisantle FN et les groupuscules violents qui gravitent autour? Sont-ils à ce point amnésiques de l'histoire?

 

Villeneuve sur Lot : l'opération marketing pro FN continue chez les médias

 

Pendant ce temps, le fiasco économique et social du gouvernement Ayrault et l'obstination de François Hollande à poursuivre les politiques d'austérité, notamment en attaquant désormais les retraites des salariés précipitent l'effondrement électoral du PS, notamment dans la circonscription de Villeuneuve sur Lot.

 

Jérome Cahuzac Villeneuve sur lot  Jean Marc Ayrault réforme retraite

 

Loin de reconnaître sa responsabilité politique, la direction du PS, autiste préfère renvoyer la faute à ses alliés EELV

 

Sous prétexte de décrire une montée du FN, les médias s'emploient à diaboliser Mélenchon alors que les élus et candidats du FN sont dépeints sous un jour sympathiques ("Maréchal Le Pen selon Marion" - on ne pouvait faire plus intime et people que le JDD) et respectables (cherchant à rassembler en somme ceux qui veulent "le changement"). En fin politologues, les journalistes du JDD s'interrogent : "le FN premier parti de France". Le JDD prend sans doute déjà ses rêves pour une réalité...

 

Les médias machent le travail au FN. L'austérité également en démobilisant la gauche et désespérant les classes populaires alors que les médias s'emploient à présenter le FN comme "parti parti anti-système" , ce qui est faux : le FN est le partenaire de l'oligarchie. Et si Barroso est le carburant du FN, Hollande en est le pompiste.

 

Europe_barroso_epines.jpg  Essence-ou-Diesel_6-600x300.png

 

L'unité contre le fascisme ne doit pas conduire à affaiblir le combat contre la politique d'austérité que mène le gouvernement Ayrault - et si ce dernier devient un boulet pour la gauche et les travailleurs, ils faudra bien s'en débarasser avant qu'il ne soit trop tard : une motion de censure de parlementaires de gauche qui seraient décidés à mettre en place en gouvernement d'alternative à l'austérité et de changement c'est possible!

 

index-copie-11.jpg

Par Méduse
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 17 mai 2013 5 17 /05 /Mai /2013 10:51

 

Hollande conférence de presse mai 2013

Quand Hollande vire à droite

 

Est-ce une surprise au vu des des prises de position pro-rigueur et pro-Schroeder de lui et ses proches en 2011 lorsque voulant s'emparer de l'investiture socialiste à la présidentielle, il multiplia les déclarations visant à séduire la finance, le patronat et les chantres de la pensée unique ("donner sens à la rigueur", "travailler plus et plus longtemps"...) pour ensuite s'imposer comme l'incontournable à gauche pour battre Sarkozy?

 

Durant les présidentielles, il avait cependant dû, sous la pression du Front de Gauche et de son candidat Jean Luc Mélenchon,  promettre aux Français le "changement maintenant" et se décrire en "ennemi" de la finance.

 

Jusqu'à présent, lorsqu'il s'agissait de trahir ses engagements de campagne, Hollande procédait surtout par enfummage et esquive : ratification du TSCG, poursuite des politiques d'austérité budgétaire, pacte de compétitivité, ANI... mais depuis sa récente conférence de presse, les jeux sont désormais clairs : pour Hollande, le modèle c'est Schroeder, son patron c'est le MEDEF et la finance.

Gerhard Schröder coût travail Allemagne désinflation salariale compétitivité     Laurence Parisot MEDEF patronat

 

Hollande n'a plus que le mot "compétitivité" à la bouche et il se montre désormais très explicite : davantage de profit pour les actionnaires, baisse du coup du travail (ie. moins de salaire pour les travailleurs). Hollande se targue de surpasser Sarkozy en la matière et de couper encore davantage dans les budgets publics. Poursuivre l'austérité sous couvert de "sérieux budgétaire" est-ce sérieux lorsque le pays s'enfonce dans la récession???

 

Pour Hollande, motus et bouche cousue sur le coût du capital, c'est à dire la ponction collossale que représentent les dividendes versées aux actionnaires (9% de la richesse nationale contre 3% en 1982) au détriment des salaires et de l'investissement productif.

 

Et ce n'est pas fini : Hollande prétend avoir obtenu de la commission européenne un répit de 2 ans pour réaliser l'objectif de toute manière irréalisable en période de récession de ramener le déficit public à 3% du PIB. En réalité, la France a capitulé à cette dernière en s'engageant : à faire travailler encore plus longtemps les salariés (réforme des retraites), à libéraliser le transport ferroviaire et l'énergie, à dynamiter les garanties sociales des travailleurs... Ces "réformes structurelles" étaient d'ailleurs déjà évoquées dans le TSCG...

 

A la manière de Sarkozy, le gouvernement utilise tout l'arsenal constitutionnel autoritaire de la Vème république pour imposer à la majorité parlementaire de gauche et au peuple la même politique que celui-ci. Hollande a-il été élu pour ça???


Nicolas Sarkozy     images (1)

 

 

L'épisode de la loi d'amnistie sociale et de l'ANI montre que pour Hollande les députés de la majorité et l'aîle gauche du PS ne méritent rien de mieux que la caporalisation. Cela valide la stratégie du Front de Gauche : il n'y a rien à attendre de Hollande et de cette petite clique d'apparatchiks solfériniens roublards et autocrates et qui ne comprennent que le rapport de force.

 

A nous de poursuivre à tous les niveaux la mobilisation contre l'austérité, si massive le 5 mai (180 000 manifestants - Valls annonçant 30 000 manifestants est pitoyable), pour un renversement de ce régime autoritaire au service de la casse sociale. Voir les marches organisées localement début juin, la mobilisation pour défendre les retraites...

 

  Manifestation 5 mai 6ème république contre l'austérité finance affaire Cahuzac coup de balai

 

 

 

 

 


Par Méduse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Le blog de Méduse

Liens

AFFICHE JLM 80X60

 

PG-4c7ff952946ab647323d8bf9100ff6c8

 

siteon0-dc90f.gif

 

blogs6_0carre--1-.png

 

dette audit pétition austérité rigueur pillage privatisation sarkozy citoyen révolution démocratique audit

 

 

 

 

http://labs.ebuzzing.fr

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés